New York city : La ville monde

Cette fois-ci on passe aux choses sérieuses. New York city constitue mon premier gros back to back de cette année. En compagnie de 2 collègues nous partons pour la mégalopole américaine. Nous n’avons que trois jours dans cette ville, alors nous avons tout bien planifié afin d’éviter de perdre du temps en recherches inutiles une fois sur place. Petite surprise à l’arrivée tout de même. La porte de notre logement est barré par des rubans jaune « do not cross » (Ne pas passer) comme sur les scènes de crime dans les films à l’américaine. Heureusement le problème a été vite réglé, ce n’était pas un meutre mais le propriétaire qui avait fait refaire son pas d’entrée et qui avait mis ces rubans pour protéger le béton frais (une petite frayeur tout de même).New york

Nous avons arpenté Manhattan avec un programme plutôt chargé. Entre Time Square, les shows de Broadway, l’Empire state building, le musée de l’Intrépide, la statue de la liberté et bien d’autres encore nous avons pu avoir un bel aperçu de cette ville monde. A savoir que durant notre visite l’Hermione, la réplique de la frégate de Lafayette, était présente à quai près du pont de Brooklyn. Coup de coeur pour le bar PDT (Please don’t tell) qui est une relique de l’époque de la prohibition et dont l’accès se fait par une cabine téléphonique chez un vendeur de sandwich.

En tout cas on en prends plein la vue. Tout est gigantesque. Comme j’ai conservé mon âme d’enfant, nous somme rentré par curiosité dans un magasin de jouets célèbre. Nous franchissons la porte d’entrée et nous retrouvons face à une grande roue dans le hall du magasin. Pour pouvoir mettre ça dans le hall je vous laisse imaginer la taille du magasin. nous ne pouvons pas séjourner à New York city sans aller voir une comédie musicale à Broadway. Nous avons nos tickets pour le Roi Lion. Nous nous sommes installés dans un théâtre magnifique digne des plus grands opéra et avons assisté à un spectacle tout aussi grandiose. C’est une complète réussite tant sur la créativité sur les costumes et les décors que sur la chorégraphie. Je le recommande vivement. Comme nous sommes tous désormais contaminés aux parcs d’attraction, nous rejoignons Coney island, une fête foraine permanente. Ici on trouve des manèges divers et variés, des trains fantômes bien plus inquiétant que nos joujous européens et on trouve surtout le Cyclone, un roller coaster tout en bois fabriqué en 1927. En montant à bord l’adrénaline vient plus du bois qui craque et de la nacelle qui tremble de partout que du parcours en lui même.

Galerie photo

 

Un commentaire sur « New York city : La ville monde »

  1. Je suis passé sur tes pas à New York ! Très émouvant pour moi de savoir que tu était passé quelques mois avant. Good Boy était ancré au port en face de Manhattan à coté de la tour Colgate ! Nous sommes monté au sommet de la nouvelle tour et bien sur passé au pied de la statuts de la liberté. Je suis très heureux d’être passé par New York. J’ai visé ton reportage sur Auckland, ça donne envi … A bientôt sur Skype.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s