Île du sud : un début mouvementé

Nous voyons la terre au loin. Assis dans le ferry depuis maintenant 2 heures au départ de Wellington, nous rejoignons Picton dans l’île du sud de la Nouvelle Zélande. J’ai beaucoup d’attente pour cette partie du pays. Tant de gens m’ont dit que l’île du sud était bien plus jolie que l’île du nord. Et l’île du nord est déjà si belle donc l’un dans l’autre nous devrions arriver dans un endroit magnifique. Et visiblement c’est le cas. Picton est un port enfoncé dans les terre et nous devrons avancer avec le ferry dans ce que je pourrais presque qualifier de fjord. La couleur de l’eau est superbe et tranche avec le vert des montagnes. Pas de doute, je vais adorer le sud ! Nous embarquons dans le bus kiwi experience en direction du parc Nationnal d’Abel Tasman. Sur la route nous nous arrêtons près d’un charmant torrent, le Pelorus, ayant servi de décors pour la scène du Hobbit la désolation de Smaug où les nains s’échappent du village des elfes dans des tonneaux. En fait on ne peut pas rouler 1h sans trouver un endroit ayant servi pour le seigneur des anneaux.

pelorus.jpg

Nous arrivons donc à Kaiteriteri qui est un petit village juste à côté du parc national d’Abel Tasman. Nous avions essayé d’obtenir un hébergement dans une auberge au cœur du parc mais les places sont très limitées (genre une dizaine) et on s’y est pris un peu tard. Notre auberge le Kaiteri lodge s’avère bien remplie et nous ne pourrons rester qu’une nuit dans cet hébergement. Pour couronner le tout, le seul moyen de se rendre dans le parc est de prendre bus et un water taxi (oui encore un) qui nous couterais 60NZD! Je pense qu’il y a un moment où il faut arrêter d’abuser. C’est avec une profonde déception que nous décidons donc de passer notre chemin sans profiter des randonnées probablement magnifiques d’Abel Tasman. Nous reprenons donc le bus en direction de Westport. La météo est magnifique et je suis encore plus dégouté de ne pas avoir pu faire de randonnée à Abel Tasman. Heureusement, pour se réconforter, nous faisons un bref arrêt au lac Nelson pour de magnifiques images et un bain éclair. L’eau est vraiment glacée donc autant te dire que c’était surtout un plongeon et je suis ressorti très rapidement de l’eau. D’ailleurs si toi aussi tu veux faire un petit saut dans l’eau, je te laisse une petite astuce. Cours directement sur le ponton et saute dans l’eau, mais pas trop loin comme ça tu auras moins de distance à nager dans l’eau glaciale pour sortir.

montagne lac Nelson

Nous rejoignons Westport où même notre chauffeur nous dit qu’il n’y a pas grand-chose à faire. Tu peux tout de même prendre des cours de surf à l’auberge ou louer un paddle. Pour moi, vu que la connexion est bonne j’en profiterais pour te mettre en ligne les dernières vidéos et articles pour que tu puisses toi aussi profiter de notre aventure. On part le lendemain sous la pluie. Quelques minutes plus tard le bus kiwi experience s’arrête près de la côte pour une balade bien rafraichissante…sous la pluie ET le vent. La pluie sera brève mais je suis quand même trempé. Des falaises abruptes, un phare, une mer déchainée, tous les ingrédients sont là pour des décors magnifiques…sauf le soleil. Nous avons quand même l’agréable surprise de tomber sur une colonie de phoque sur les rochers, en contrebas d’une falaise. C’est assez amusant de les voir en milieu naturel. Ils sautent dans la mer déchainée, entre des rochers acérés et ça ne semble pas leur poser de problèmes. De plus sur la terre ferme ils sont assez maladroit et ont tendance à glisser sur les rochers et tomber assez fréquemment.

phoque

Nous arrivons à notre prochaine étape, le lac Mahinapua…ou pas. Le seul et unique hébergement coûte 55NZD par nuit. Même si cela inclus le diner et le petit déjeuner, ça reste un peu cher pour les pauvres backpackers que nous sommes. De plus une soirée déguisée est organisée, c’est-à-dire acheter un costume, payer des bières au bar, etc… Nous préfèrerons rester à Hokitika qui est le patelin juste avant le lac Mahinapua. Nous séjournons au Jade Backpacker pour 28NZD la nuit (ah ben c’est mieux là). L’aménagement est très bon pour une auberge de jeunesse (cuisine bien équipée, chambre assez spacieuse, très bon wifi gratuit). Et surtout on sera au calme pour une soirée. Le propriétaire a même accepté de nous emmener le lendemain matin à l’hôtel du Lac Mahinapua qui est notre point de rendez-vous pour reprendre le bus (ce qui est quand même bien pratique. Si toi aussi tu choisi de passer la nuit sur Hokitika, n’oublie pas de visiter les commerces locaux. Un magasin de jade propose de visiter gratuitement l’atelier. De même pour un souffleur de verre. Si tu veux voir des Kiwis en captivité il y a également un centre de protection des animaux qui s’occupe d’un couple de Kiwis et d’autres animaux propres à la Nouvelle Zélande, l’entrée coûte 24NZD. Dernière activité gratuite et qui vaudra toujours le coup, un coucher de soleil magnifique sur la mer.

sunset.jpg

Galerie photo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s