Premiers pas dans la campagne japonaise

C’est avec un goût de Pad Thai dans la bouche que nous quittons la Thaïlande pour rejoindre notre étape suivante : le Japon. J’avais un bouquin pour apprendre le japonais que j’essayais tant bien que mal de lire un peu tous les jours, mais la dure réalité vint rapidement se heurter à nous. Bon déjà on ne comprend rien aux panneaux et aux plans de transports en commun mais bon c’est un peu normal c’est écrit en japonais. Mais en plus de la barrière de la langue, tout est différent. Le comportement des gens, le comportement à adopter dans certaines situations. Bref un nouveau défi!

tombe d'automne

Heureusement nous n’arrivons pas complètement à l’aveugle. Nous allons rester pendant 2 mois chez Miki, une japonaise que nous avons contacté via HelpX. Miki vit à Meiwa qui est à environ 1h30 de train au sud-est de Osaka, perdu dans la campagne. Elle tient une école de culture. Ou du moins c’est ce qu’elle aimerait faire mais enseigner la culture n’est pas un objectif crédible pour les potentiels étudiant. Pour remédier à cela, elle a créé une école d’anglais où elle s’occupe des cours alors que des volontaires étrangers s’occupe de faire la conversation avec les étudiants. Ainsi un échange culturel est possible. En gros on est logé gratos pour discuter 3h par jours avec des japonais. Dit comme ça c’est le rêve sauf que les niveaux sont très variés et l’âge des étudiants va de 5 à 70 ans. Autant te dire que tenir un groupe de 5 enfants de 5 à 8 ans qui comprennent à peine l’anglais n’est pas de tout repos. Le bon côté dans tout cela c’est qu’on apprend avec des gens ouvert d’esprit, les coutumes et la culture japonaise.

temple bouddhiste

En dehors de cela, Meiwa est un gros village, ou une toute petite ville c’est toi qui voit. Il n’y a pas grand-chose à visiter hormis le musée et quelques petits temples Bouddhistes et sanctuaires Shinto. Ce qui est intéressant c’est la différence qu’il y a entre les temples bouddhistes thaïlandais qui sont très extravagants et ceux du japon qui sont très simples. Ici il n’y a pas de dorure ou de statues en pagaille. Les constructions sont simples avec des éléments naturels comme le bois et la pierre. La tradition est très présente. On le voit d’ailleurs dans l’architecture des maisons ainsi que la religion. Meiwa est pour nous un lieu de repos sans prise de tête où l’on peut réfléchir et planifier la suite de nos aventures.

Un commentaire sur « Premiers pas dans la campagne japonaise »

  1. C’est très intéressant ce que tu dis sur ta 1ère impression du Japon en comparaison de la Thaïlande car c’est ce que je ressens des lectures que je fais pour me préparer à venir au Japon, c’est à dire des codes sociaux différents (ex: peu d’expression direct des émotions, on ne se touche pas, on ne s’exprime pas bruyamment, il y a plus de silences dans les conversations, on ne dis jamais « non » directement mais plutôt « c’est difficile ». Et puis il semblerait que dans la déco, c’est plutôt Zen, dépouillé. Par ex. Un japonais comparait les intérieurs des maisons occidentales avec les maisons japonaises et disait que pour les japonais UN objet se pose seul sur un meuble ou un mur pour dégager toute sa beauté et pour un japonnais nos maison sont « surpeuplées » de déco. De même, servir dans de l’argenterie pour un japonnais serait perçu comme un étalage de la richesse des ancêtres et donc indécent.Globalement, de la discrétion, de l’ordre, du dépouillement et dans la construction,surtout des matériaux souples pouvant résister aux séismes. A voir…
    A bientôt ! Bisous.Mum

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s